Rose

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

RoseResponsable de la sécurité sans un grand magasin je suis confronté à des personnes à l’honnête fragile et parfois prête à beaucoup de compromis quand elles sont prises en défaut. Mon équipe travaille avec des séries de caméras discrètes qui couvrent tout le magasin. Les images sont renvoyées dans une salle de contrôle proche de mon bureau où elles sont analysées en temps réel. On surveille surtout les vols mais parfois on a des vidéos plus récréatives notamment celles enregistrées dans les ascenseurs qui desservent les 7 étages. Il y a par exemple cette jeune fille qui remontait sa jupe pour se caresser la chatte pendant la durée de la montée, ne la rabattant qu’au moment de l’ouverture des portes. Elle allait ensuite aux toilettes surement pour se finir. Je suis allé l’attendre et je l’ai suivie discrètement dans le magasin. Elle avait un air parfaitement innocent de sage étudiante.On a aussi régulièrement des couples que l’ascenseur stimule et on voit des jeunes femmes se baisser pour sucer rapidement leur homme et se relever pendant qu’il cache sa bite à l’arrivée à l’étage. Ils aiment le risque qui doit augmenter leur excitation. Une fois c’était l’inverse et une femme de bien 45 ans au look très bourgeois se faisait sucer la chatte güvenilir bahis par un jeune qu’on voyait d’habitude faire la manche devant la vitrine. On l’a vue lui remettre de l’argent. Il y a aussi les histoires au sein même du personnel qui en dehors de mon équipe ne sait pas qu’il y a aussi des caméras dans les bureaux. Je sais que deux jeunes vendeuses du rayon parfum s’échappent au moment de leur pose et s’embrassent avec passion dans le vestiaire en laissant leurs mains errer dans des endroits sensibles de leur anatomie. Un de mes vigiles m’a dit en rigolant lorsqu’il me fit voir l’enregistrement « c’est dommage. Je les aurais bien draguées l’une comme l’autre ». Il y a aussi le responsable du personnel qui baise son assistante sur son bureau par derrière en relevant juste sa jupe. On a regardé plusieurs fois les vidéos et c’est clair qu’elle aime ça car on la voit nettement jouir en se retenant aux bords du meuble sur lequel elle a allongé son buste. On sait qu’elle est mariée avec deux enfants et a une petite vie de famille tranquille. Elle, je sais maintenant pourquoi elle a ce poste envié après avoir été simple vendeuse. Mais le plus savoureux ce sont les petites voleuses qui piquent dans les rayons. Par radio on alerte türkçe bahis les vigiles, des grands blacks, qui les interceptent avant la sortie et les conduisent dans mon bureau. Je me souviens de cette mineure qui avait piqué un bijou et l’avait caché sur elle. Une fois seul avec elle je lui ai dit de le poser sur mon bureau. Comme elle niait j’ai décroché mon téléphone et fait semblant d’appeler la police. Elle a immédiatement plongé la main sa poche pour me rendre l’objet. J’ai appelé sa mère qui est arrivée rapidement et a tenté de m’expliquer que sa fille n’avait pas compris ce qu’elle avait fait. Je lui ai fait signer une reconnaissance de vol et une décharge pour la remise de sa fille. Puis j’ai fait sortir la fille et j’ai dit à sa jeune mère « vous semblez me prendre pour un con, s’il y a une prochaine fois je laisse votre fille pendant deux heures avec les vigiles et croyez-moi ils vont adorer l’intermède ». J’ai aussi le souvenir d’une jeune métisse, Rose, qui avait piqué plusieurs parfums chers surement pour les revendre. Elle était mignonne, semblait effrontée voire délurée. Un rapide coup d’œil au fichier me confirma que c’était une récidiviste. Je lui dis « C’est le coup de trop, cette fois il y en a pour cher, je vais güvenilir bahis siteleri te remettre à la police ». Elle me dit avec un culot assumé. « Si vous voulez on peut s’arranger tous les deux. Si vous passez l’éponge je vous fais un gros plaisir de votre choix ». Pour rigoler un peu je l’ai retournée un moment sur les braises et lui demandant de préciser son offre. Sans réticence elle me dit « J’ai déconné mais je suis à vous pour une nuit complète si vous n’appelez pas la police et je n’ai pas vraiment de tabous ». Je lui ai demandé si elle savait de quoi elle parlait et d’où lui venait cet aplomb. Elle se confia « Je m’en suis toujours sorti comme ça, en baisant, et vous savez j’aime ça. C’est quand je n’ai pas le choix que je jouis le plus. Quand je suis en galère je vais faire la pute sur les boulevards, ça m’a aguerrie ». J’ai eu pitié d’elle et je l’ai laissée partir après lui avoir fait signer un rapport et en lui disant « si je te reprends il n’y aura pas de pitié ce sera au trou direct ».Un mois plus tard je rentrai tard chez moi en voiture et j’attendais à un feu sur les boulevards. Elle était là en tenue de pute un peu vulgaire avec une minijupe qui lui couvrait à peine ses fesses. Elle me vit, s’approcha. J’ai baissé la vitre. Elle s’accouda en me montrant ses seins et dit « Tu as été cool l’autre fois, Si tu me laisses monter je te fais une gâterie gratos ». Je l’ai laissée s’installer juste histoire de parler un moment. En fait elle suçait divinement.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir