L’Île aux Femmes (6)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

L’Île aux Femmes (6)Revenant dans ma barque avec toute la marchandise prévue. Claire et Élaine qui avaient préalablement décidées de prolonger leur séjour en milieu urbain ne m’ayant accompagné. Remplissant le frigidaire ainsi que toutes les autres commodités. Louisette, Suzanne, Lise et Nicole sachant leurs deux amies absentes. Voulaient les rejoindre pour ainsi faire la fête elles aussi. Me laissant alors seul avec Guylaine, Joane et Lyne. En notant qu’elles étaient les trois seules femmes dont je m’étais toujours pas assouvies jusqu’à présent. Classant Guylaine comme étant l’une des moins belles du groupe. Puis Joane et Lyne sans contestes les deux plus attirantes. Plus la journée avançait et plus je sentais que Guylaine avait été élue pour être la première à venir se satisfaire de mon glaive. Jouant une partie de pétanque faisant équipe avec celle ci. La madame de 53 ans qui venait constamment se coller contre mon corps. Pouvant difficilement lui cacher mon début d’érection. Directrice dans une garderie d’enfants et toujours célibataire. D’à peu près ma grandeur avec un physique très imposant. Une voluptueuse brunette ronde aux yeux bruns fort chaleureuse. Avec une belle paire de seins, des cuisses charnues et de grosses fesses bombées. Portant un chandail blanc aux épaules dénudées. Me dévoilant une partie des bretelles de sa brassière noire. Puis canlı bahis şirketleri un pantalon à carreaux noirs et blancs. Ajoutant une énorme bague portée à son majeur gauche vallant sûrement plusieurs centaines de dollars. Joane et Lyne qui lui laissait tout l’espace nécessaire pour me séduire. Regardaient discrètement l’interaction se dévoiler entre nous deux. S’adressant toujours à moi d’une voix basse et sensuelle…Guylaine – J’adore le sexe et çà fait plutôt longtemps que je ne l’ai pas fais…Moi – Ah…Bien…Guylaine – Aussitôt la partie terminé…Tu viens avec moi jusqu’à la villa…Moi – Tu veux que je te saute…Guylaine – Lyne et Joane mon laissé carte blanche pour passer le reste de la journée avec toi…Moi – Alors çà fait longtemps…Guylaine – Depuis environ six ans…Avec un vieux…Qui bandait mal…Moi – T’as sûrement hâte de le faire avec un jeune de 23 ans…Guylaine – Tellement que j’en ai la chatte toute mouillée…(Me gratifiant ensuite d’un soupir plaintif)…Me retrouvant à la villa dans le lit de Guylaine nous déshabillant. Découvrant sa grosse chatte humide ouvrant ses jambes. Me délectant de sa vulve poilue avec beaucoup d’avidité. Suçant son clitoris de belle proportion érigé. Sa chaleur corporelle qui devenait de plus en plus intense. Gémissant en caressant tout doucement ma chevelure. Je savais par ses réactions canlı kaçak iddaa qu’elle semblait beaucoup apprécier. Guylaine qui ne voulait visiblement pas faire l’amour. Elle avait plutôt l’intention de se faire fourrer. Entreprenant celle ci comme si elle était Annette Bening dans American Beauty. Fourrant en missionnaire tel un pêcheur revenu d’un voyage de pêche qui aurait duré plus d’un mois. Revoyant sa délicieuse femme pour alors lui faire subir son manque. Joane apparaissant dans la pénombre pour nous observer un instant. S’allumant une cigarette en toute discrétion. Son bras gauche sous sa poitrine et sa main droite levée le poignet délié. Très attentive envers mes intrusions pelviennes. Je crois qu’elle appréciait le spectacle qui lui était ainsi dévoilé. Se déplaçant un peu à l’extérieur du bâtiment pour nous écouter. Fourrant Guylaine d’une cadence soutenue et rapide. Tout en me gratifiant de plusieurs vocalises inspirées. Ma queue qui entrait et sortait de sa grosse chatte béante de mouille. Tel un bâtonnet de pâte à pizza gratiné de fromage mozzarella. Trempé à répétition dans du beurre à l’ail chaud. Une main portée à mes fesses et l’autre vers mon dos. M’invitant à venir en elle accélérant alors le rythme de mes intrusions. Ses courbes qui me permettaient avantageusement de la prendre de façon ferme. Répandant mes semences canlı kaçak bahis dans son antre chaud. Tel un guerrier revenant d’une dure bataille pour ensuite se reposer un moment. La dame qui ne semblait par contre toujours pas rassasiée. M’attendant à devoir reprendre les hostilités un peu plus tard avec elle durant la journée.Reprenant notre ébat durant la nuit Joane et Lyne qui dormaient un peu plus loin. Fourrant Guylaine en levrette des sons de pénétrations mouillées résonnant dans toute la pièce. Gémissant en empoignant son gros fessier bien cambré vers le haut. Introduisant ma tige pour la saillir d’un rythme soutenu. La madame qui avait le visage couvert d’un oreiller pour ne pas trop se faire entendre. Fourrant sa vulve sans retenu Guylaine qui jouissait à présent d’une voix vive. Sans trop porter attention à ses deux comparses à présent réveillées nous observant. La tête relevée son fessier suivant le rythme de mes intrusions. Citant dieu à quelques reprises. Dix minutes passées me retirant pour venir éjaculer sur son dos en saccade. La dame revenant me rejoindre une heure plus tard dans mon lit pour me faire une fellation. Pour ensuite venir me chevaucher et venir une deuxième fois en elle. Baisant comme un nouveau couple apprenant à se connaître. Le lit qui brassait est craquait passablement sous son poids. Fourrant comme deux lapins en chaleurs. Une super cochonne insatiable profitant de ma jeunesse pour assouvir ses plus bas instincts. Notant qu’elle savait embrasser super bien. Une odeur de sexe se dévoilant dans toute la pièce. Guylaine s’endormant nue à mes côtés une fois l’ébat terminé.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir